You On Web | Le Développement Web au service des performances de votre entreprise
href="http://www.youonweb.be">You On Web | Le Développement Web au service des performances de votre entreprise
Jérémy Dillenbourg Lead web developper YouOnWeb

Jérémy & son #Yolo

Posté le 25 mars 2016 dans Général

Jérémy est le couteau suisse de YouOnWebIl fait partie aussi de cette catégorie de développeurs passionnés ayant appris à maîtriser les différents concepts de la programmation bien avant d'avoir débuté leur cursus scolaire. Cette passion qu'il partage aussi activement sur son blog Casper Developpement.

Explique-nous ton parcours.

"A 15 ans, j'ai commencé à coder en PHP 3. Mon premier développement était un outil de gestion de clients pour un cabinet vétérinaire." Plus tard Jérémy est parti étudier la physique à l'université. "J'aimais beaucoup mais c'était trop orienté mathématique. J'ai abandonné. Je me suis retrouvé au chômage."
Nous sommes en juin 2012. "Je me suis demandé ce que je savais faire? Je sais coder, j'ai mis mes connaissances à jour." Jérémy est un autodidacte du web. Il a décidé de s'inscrire en même temps à la SMART et au Bachelier orientation Informatique de Gestion. " J'ai commencé à travailler pour YouOnWeb en 3ème année de Bachelier."
Jérémy a démarré chez YouOnWeb en février 2014 comme freelance.

Comment a évolué ton travail au sein de l'agence?

"Mon premier projet était Event Finder. J'ai travaillé sur la refonte d'un site web avec Joomla et Dolibar (Ndlr: logiciels Open Source). A l'époque, nous n'avions pas BaseCamp, comme plateforme de projets. On travaillait avec des listes énormes de points à réaliser. On éditait des documents Word qu'on s'envoyait ensuite par mail." (rires)
Avec le temps, Jérémy s'est accaparé le code d'Event Finder. Ensuite d'autres projets sont arrivés. Début 2015, ePlaque est arrivé. "Il n'y a rien à faire, j'aime coder." Au sein de l'agence, Jérémy aime donner un avis technique au client.

A quoi ressemble la journée d'un développeur web?

"A du café". (rires)
Pour un développeur, les journées se suivent et ne se ressemblent pas. "Je touche à plein de projets différents. Quand il y a un point à éclaircir avec un client, on se skype pour mettre les choses à plat. Je passe de la migration d'un serveur à un autre projet."
La journée est chargée lorsque "je galère sur du "code pourri". Je perds facilement 4 heures de boulot. Parfois, il faut expliquer au client, pourquoi ça prend du retard... Je peux aussitôt rebasculer sur un serveur hacké ou des mises à jour qui ne se passent pas bien."
Puis, il y a les nouveaux projets dont il faut prendre connaissance.

Où est ce que tu te vois dans 10 ans?

"Pas ici! (rires) J'ai envie de partir à l'étranger. Rien n'est fixé pour le moment mais j'y pense. J'aimerais faire du code en Nouvelle Zélande. (rires) Où j'en serai dans 10  ans dépendra de comment aura évolué le web également..."

Quelles sont les qualités d'un bon développeur?

Il y en a plein! Je pense qu'un bon développeur doit d'abord être:

  • curieux
  • passionné
  • pouvoir se remettre en question car il faut toujours apprendre.
  • bilingue français - anglais.
  • fan de bière et de rock (rires)

Est-ce que tu as un modèle ou une citation qui t'inspire, qui te guide tous les jours?

"Nous sommes en Belgique, je vous dirais qu'il y a bien Jean-Claude Vandamme et son superbe 1+1=11 (Ndlr: pour un codeur, ça ne s'invente pas). J'aime bien aussi "May the force be with you"! Dans le web, nous sommes tous padawan avant d'être maître..."

"#YOLO" (ndlr: = you only live once). Ce sera donc le mot de la fin. Jérémy s'épanouit dans l'apprentissage de nouveaux projets et de nouvelles techniques de codage.

Retour au blog

Partager